2 février 2014

Au Brésil, la Cour suprême de nouveau blanche

Que personne ne vous trompe, avant juillet 2014 – le fameux mois du Mondial, personne ne peut dire qui sera le président du Brésil en 2015, mais un tout petit changement opéré à la tête de la Cour suprême de justice s’avère être l’une des clés de la possible réélection de Dilma Rousseff. En effet, Ricardo Lewandowski vient de prendre la tête de la plus haute cour judiciaire du pays à la place de son collègue noir Joaquim Barbosa. (suite…)

Partagez

Commentaires

naoumane
Répondre

Ari: " La politique est une sale cuisine!"

Serge Katembera
Répondre

Un cirque à égos sur-dimensionnés lol

Pakstime
Répondre

encore et toujours plus d'info:merçi Serge

Serge Katembera
Répondre

Ô merci à toi :)

chantal
Répondre

On peut tout dire sur la gouvernance de Dilma mais moi elle me fascine

Josiane Kouagheu
Répondre

J'espère juste que l'une des raisons de ce changement n'est pas le racisme. Car vois-tu, à force de lire tes billets, je ne peux cesser de me poser cette question. Mais j'ai l'impression que Joaquim Barbosa a bien fait son travail durant son règne. Reste à Ricardo de faire ses preuves. Joaquim sera toujours là pour lui donner la leçon. ça j'en suis certaine! La politique est une sale cuisine. Tous ceux qui s'y engagent le savent!

Serge Katembera
Répondre

Non, ce n'est pas du racisme Josiane, le titre du billet est à prendre au second dégré. Le mandat du président de la Cour est de deux ans, ensuite, il y a une rotation et le plus vieux n'ayant jamais occupé le post assume, ainsi de suite...
Oui, Barbosa sera toujours là pour lui faire la leçon. Mais Ricardo Lewandowski c'est un grand monsieur hein...