Messi explose l’Amérique, Neymar est prêt

http://www.flickr.com/photos/sitemarca/6912583029/sizes/m/in/photostream/photo by sitemarca on Flickr.com CC
http://www.flickr.com/photos/sitemarca/6912583029/sizes/m/in/photostream/

photo by sitemarca on Flickr.com CC

 

Suite de ma petite Chronique du Mondial 2014 qui se rapproche un peu plus et dont on commence à avoir une petite idée. Les zones de qualifications donnent leurs verdicts; certains pays, comme la France avancent, la peur au ventre alors qu’en Afrique les “requins” du Cap Vert font sensation.

Qui viendra au Mondial de 2014? Cette compétition que personne ne veut manquer quite à y faire une piètre prestation. On ne loupe pas sa qualification pour le mondial brésilien, le pays du football. Après une folle semaine des qualifications, 10 pays sont déjà qualifiés: la Hollande, l’Argentine, l’Iran, la Corée du Sud, l’Italie, le Japon, les USA, les Costa Rica et l’Australie.

Messi est bien le patron

Alors, on peut ne pas aimer le lutin argentin, le nain comme j’aime l’appeler, mais le « petit homme » répond présent pendant la phase des qualifications en Amérique du Sud. Lors de leur dernier match de cette série, Messi a littéralement explosé le Paraguay de Roqué Santa Cruz – il joue encore celui-là?

Messi était partout comme un poison qui se répand dans les vaisseaux sanguins. La pulga écrase tout sous son passage. Lors de la victoire 5-2 face au Paraguay, le capitaine argentin a été l’homme de la rencontre (encore une fois), plusieurs fois passeur, comme sur le but d’Aguero. D’ailleurs, le gendre de Maradona est réellement le meilleur partenaire de Léo côté albiceleste. Si vous n’avez pas vu son but frappe croisée entre deux défenseurs, après un service de la poitrine de Messi qui jouait en pivot sur cette action, cliquez sur la vidéo en dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=k09jB_VWD_8

Di Maria est également en forme et dans des telles conditions je crains le pire pour les adversaires des argentins qui viendront très fort pour ce mondial surtout que los hermanos n’hésiteront pas à envahir le Brésil. Si Messi est “le messi” de cette sélection, il aura besoin de l’appui des supporters en 2014.

Neymar nargue Pepé

Mardi soir, c’était la nuit du duel entre CR7 et Neymar en prélude des clássicos à venir, mais le portugais n’a pas fait le déplacement à Boston suite à une blessure qui ne l’a pas empêché de réaliser un triplé le week-end en éliminatoire du mondial. Un journaliste proche de Cristiano Ronaldo révèle dans la presse brésilienne que la star du Real Madrid veut tout donner pour arriver au Brésil et y écrire l’histoire.

En attendant, sa seleção croisait Neymar, déchaîné comme la pulga, il plante un but digne de Messi en se faufilant entre 5 défenseurs. Stupeur à Boston! Pepé n’en croit pas ses yeux, des sales jours l’attendent avec le Real cette saison.

S’il est déjà impossible de stopper Messi, la tâche s’annonce encore plus dure avec ce nouveau tandem formé avec Neymar Jr.

Bilan de la rencontre 3-1 sans que Paulo Bento, le coach portugais ne sache par où sont entrés ces buts. C’est arrivé si vite. Mais oui, la vie passe vite, amigo.

Les surprises

Didier Deschamps ne sait plus quoi faire, il se contredit au fil des mois et la France s’en remet à Ribéry et Pogba. Pourquoi pas à Evra, car figurez-vous que le capitaine de Manchester aurait fait un discours à la pose de la rencontre face à la Biélorussie: “ça nous a motivé tout le monde”, rapportait Ribéry à la fin du match.

En Afrique, des requins veulent semer la zizanie. Le Cap Vert, porté par Platini – mais oui, Platini – ne s’arrêtent plus. La forte communauté cap-verdienne vivant au Brésil y croit et moi aussi. Franchement, s’ils parviennent à se qualifier, cette Coupe du Monde rentrera sûrement dans l’histoire du foot comme l’une des plus surprenante.

 

P.S: Le prix du meilleur commentaire de la semaine va à supporter français qui affirmait sur RTL après France-Georgie: “je vous aime bien ce soir, Praud. Finalement, comme les bleus, certains journalistes ne méritent pas non plus d’aller au Brésil”.

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

12 Commentaires

  1. ta coupe de monde promet, Serge mais la supporter des lions domptés du Cameroun regrette le départ d’Eto’o donc tu as choisi de ne pas parler pas grave car en le foot n’est que spectacle quand politique s’en mêle ou autre chose s’en mêle ,il perd son attrait!
    j’ai adoré l’article, surtout que j’étais trop prise pour suivre.

    1. oh, définiivement, je ne suis pas fan de Messi, mais le mec est un monstre, sa conduite de balle est unique surtout quand il fonce vers le but, on attendra longtemps pour revoir ça. quoique Neymar n’en soit pas très loin… voir, son but face au portugal

  2. Sincerement le monde du football est fou… Il ya pas longtemps ce Neymar me plaisait pas, cad je n `etais pas totalement convaincu de son talent mais ma vision change sur ce petit car il a beaucoup de chance d’exploser. Sur Messi je m`en doute pas car pour moi c`est de meilleur joueur du monde .

  3. Ahh oui l’Argentine de Messi et compagnie pourra realiser une bonne coupe du monde, la France sans Benzema a cas même gagné… Nous attendons les équipes Africaines pour ns redonner le sourire comme le Ghana en 2010

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *