Palestine

Le racisme et l’islamophobie, modus vivendi en Israël

https://www.flickr.com/photos/rogerblackwell/3184075265/sizes/z/Crédit photo: Roger Blackwell | Flickr.com

Simple artisan de la caméra qu’il est sans doute, Marcel Ophuls, fils du «Grand Max» embarque dans une voiture à la recherche de la vérité sur la dégradation du conflit israélo-palestinien.

Que fait-on maintenant, on oublie les 1822 Palestiniens tués ?

https://www.flickr.com/photos/69583224@N05/8241258806/sizes/m/Crédit ohoto: EU Humanitarian Aid and Civil Protection / Flickr.com

C’est un bilan extrêmement lourd que publie le bureau des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), 1822 Palestiniens tués en un peu plus d’un mois, dont 377 enfants. N’ayons pas peur des chiffres. Il s’agit effectivement d’un désastre humanitaire. Ok, on prend acte du constant, mais après, que fait-on? On continue à regarder nos telenovelas?

Pour Gaza, le Brésil adopte la stratégie anti-apartheid

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dilma_Rousseff_and_Mahmoud_Abbas_2011.jpgDilma Rousseff et Mahmoud Abbas en 2011- crédit photo: Antonio Cruz/ABr / Wikimedia Commons

Le gouvernement brésilien est enfin sorti de son mutisme sur la crise à Gaza, mais il est encore trop tôt pour analyser froidement son choix diplomatique. Alors que sur les réseaux sociaux la pression se fait de plus en plus grande contre l’opération « Bordure protectrice » menée par Israël à Gaza, le ministère brésilien des Affaires étrangères adopte une position radicale.

Vol MH17: Don’t cry for me

http://pt.wikipedia.org/wiki/Anexo:Lista_de_acidentes_a%C3%A9reos#mediaviewer/Ficheiro:Crash_Turkish_Airlines_TK_1951_plane_engine_2.jpgDébris d'un avion de la Turkish Airlines, crédit: Radio Nederland W. / wikimedia commons

Il y a vraiment quelque chose de dérangeant dans notre époque. Des fois, je souhaiterais vivre dans une autre période l’histoire, moins hypocritique. Une époque où le cynisme ne serait pas la première règle morale de la société. Peut-être ne l’avez-vous pas noté, mais depuis jeudi, un seul sujet occupe notre esprit (consciemment ou inconsciemment): le crash du Vol MH17.