Blocus pour Cuba et libre-échange pour Daech

https://en.wikipedia.org/wiki/Fidel_Castro#/media/File:Lula_anda_Castro9822.jpeg

Lula da Silva rencontre Fidel Castro à Cuba – crédit photo: Antônio Milena/ABr

Avant toute chose, je voudrais témoigner ma complète solidarité envers la France. Je suis né en France, j’ai reçu une éducation mixte, entre les valeurs de la France et la tradition congolaise. Mon père a été enseignant à Bordeaux puis est reparti au Congo appliquer ses connaissances en exploitation aéronautiques. Cela dit, je voudrais rappeler ici certains faits qui m’indisposent quant à la politique de la France et des pays occidentaux en général face à l’Etat Islamique, et revenir spécialement sur la question du blocus économique contre Cuba.

Premièrement, je ne suis ni expert en Islam [VIDÉO], ni expert en politique étrangère, encore moins expert en matière de lutte anti-terroriste. Mais je m’informe. Beaucoup. Peut-être même trop. C’est l’un des avantages de parler plus de cinq langues.

Vivant en Amérique Latine depuis bientôt huit ans, je voudrais établir un parallèle avec la situation d’une petite île au sud des Etats-Unis: Cuba. Il y à peine deux jours je regardais une interview du président Evo Morales dans laquelle il affirme que « Barack Obama est une grande déception pour le monde », se référant notamment à ses échecs sur le dossier cubain, et le maintient du blocus économique. Un vrai scandale.

D’un autre côté, vous avez l’Etat Islamique. Assis sur une mine d’or à en juger par les reportages et documentaires produits sur la mouvance islamiste. C’est ce que montre cet excellent documentaire difusé par Télérama: Daech vend son pétrole via la Turquie et « peut engranger jusqu’à 10 millions de dollars en une journée d’un même acheteur ». En clair, Daech devient économiquement autonome.

Il se peut que je sois vraiment bête, mais je vais tout de même poser la question à monsieur Hollande et surtout à son homologue américain Mr. Obama: « Cuba est-il vraiment un ennemi tellement plus dangereux que Daech au point d’être sous le coup d’un embargo et pas l’Etat Islamique ? »

 

Rappel des faits: L’UE lève le blocus sur les armes à destination de la rebellion syrienne

Voilà, ça c’est fait:

Et le résultat:

_____

Retrouvez-moi sur Twitter: @sk_serge

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.
Serge

Derniers articles parSerge (voir tous)

2 Commentaires

  1. Et la question se pose, aux victimes novices. Mourir pour des idées, c’est bien beau, mais lesquelles ? – Georges Brassens.

    Comprendre : les Etats-Unis et leurs alliés s’en tapent parfaitement de l’EI. On pourrait croire qu’il l’encourage même puisqu’en l’absence d’Etat véritable, l’organisation criminelle veille sur des « Territoires » et de ce fait pille, brade et liquide les matières premières. Elle se fait 10 millions de dollars par jour. Bien moins que se ferait un pays normal, parce qu’elle vend naturellement au marché noir. Et qui est content ? C’est papa. Les USA, la Turquie et qui sait l’Ukraine anti-Poutine se ravitaillent à moindre coût.

    Seuls les Syriens pleurent. Et nous qui pensons que les idées de libéralisme et de liberté des Etats-Unis sont sincères.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *