Sagnol; des propos honteux

https://www.flickr.com/photos/62418372@N00/438839295/sizes/z/Claude Makelele, Willy Sagnol et Lulian Thuram - crédit photo: chocolatebird / Flickr.com

 

https://www.flickr.com/photos/62418372@N00/438839295/sizes/z/

Claude Makelele, Willy Sagnol et Lulian Thuram – crédit photo: chocolatebird / Flickr.com

C’est que le joueur avait une sacrée patte. Plusieurs fois, je le rappelle à mes proches qui oublient vite qu’avant Sagna, le football français a déjà eu un Sagnol. L’homme au pied magique, celui qui d’un coup de patte déposait des offrandes sur les têtes des attaquants du Bayern Munich et de l’équipe de France. Un fuoriclasse, comme disent nos amis italiens. Mais voilà, le crépuscule des idoles n’est jamais trop loin. Sagnol a tué son propre mythe, dans un instant d’égarement, il a oublié de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Ce que moi aussi je vais me permettre ce soir.

J’adorais le joueur. Un monstre. Un latéral droit comme on en produit plus en France, en Europe, dans le monde tout court. Willy Sagnol était un artiste, né pour faire des centres, de longues transversales, des « changements », des inversions de jeu… A Munich ou en équipe de France, il a laissé une marque à tel point que personne n’a douté de ses compétences lorsque ce dernier a décidé d’échanger ses crampons pour une chemise blanche… la pelouse pour le banc.

Entraîner, pour un mec comme Sagnol allait de soi. Et, n’est-ce pas que ses premiers mois en tant que coach de Bordeaux, qui plus est ma ville natale, nous prouvaient encore une fois que l’homme est prédestiné? D’abord, il y eut cette sacrée correction sur Monaco, 4-1 sans appel. Ensuite, plusieurs matchs probants.

Sagnol avait donc une certaine « science tactique ». Et s’il en avait, il fallait donc qu’il parle, qu’il partage cette  » science  » au commun des mortels que nous sommes. La parole de Willy Sagnol, ce saint à la patte magique, est devenue un trésor médiatique que l’on s’arrache. Mais, c’est bien là que les médias ont commis une erreur. Car, avant la malheureuse déclaration de Sagnol sur le  » Joueur africain typique  » (JAT), l’actuel entraîneur de Bordeaux donnait des indices d’un certain  » égarement verbal « , là aussi, typique (EVT).

Il s’est tout d’abord emporté contre un arbitre en des termes très négatifs, on s’en souvient, monsieur Tony Chapron en avait été la victime. Sagnol signalait que monsieur Chapron devait  » faire de la danse ou du patinage artistique « . Pour ce qui du machisme, il est clair que Willy Sagnol n’est pas en reste.

Oui, vous nous avez surpris, monsieur Sagnol. Moi et aussi Thuram, votre ancien coéquipier. Je ne m’étendrai pas trop, monsieur Sagnol, car je dois préparer une leçon pour mercredi matin, ce qui est bien plus important que de ressasser vos mots contre le « JAT », mais voilà, je vous laisse un petit souvenir de Thierry Roland, paix à son âme…

Jamais un individu n’aura autant mérité cette inoubliable envolée lyrique de Thierry Roland lors d’un France-Bulgarie… jusqu’à aujourd’hui : « Alors ça, je n’ai vraiment pas peur de le dire, monsieur Sagnol, vous êtes un salaud! ».

https://www.youtube.com/watch?v=c_Mq0dNoiDY

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

16 Commentaires

  1. Je me disais déjà : « ce gars sait-il qu’une blessure au patinage artistique c’est pas du gâteau ? Et en tout cas, il n’aurait pas les couilles pour concourir ». Mais avec les agricains puissants mais pas intelligents, je suis fixé : ce gars est con. C’est tout.

  2. Bof, pour ma part je n’aurais pas la patte aussi dure contre le gars,
    je pense que toute cette ambiance du football et des « achats » de joueurs quelques peu ses propos, après il y a les envolées et l’hystérie des média… bof
    De toutes les façons, le « racisme » a la vie bien plus dure que ça, c’est une illusion de croire qu’on s’en défait comme ça

  3. Moi je ne trouve pas que sa langue a flanché , mais c’est un etat de fait et une situation qui existe dans le monde du foot européen, ils pensent tous comme ça , les cons n’arrivent pas à garder cela pour les conversations entre amis ». Il a d’abord eu le cas eto’o avec Mourinho maintenant Sagnol…jattends voir quand Deschamps va se soulager et donner les raisons pour lesquels Nasri!!!
    Merci serge pour ce billet!

    1. Tu as completement raison Faty et je suis completement d’accord avec toi. J’ai écrit égarement pour essayer de lui pardonner son écart par rapport à son histoire comme joueur (que j’admirais beaucoup). Mais lá…

  4. Un proverbe du terroir dit: quand le crocodile t’attrape, ce sont ses petits qui se moquent de toi. Voilà ici les enfants d’un continent à la merci de tous…
    Serge… Tu ne m’as pas du tout surpris en rappelant à quelqu’un, l’étiquette que ses propos peuvent lui coller.

  5. Bel article serge.J’aimerais bien croire que ses propos sur le « JAT » sont mal compris. Mais il alimente des stéréotypes. Je tiens à lui rappeler que parmi les joueurs immigrés qui ont écrit les belles pages de l’histoire des Bleus, il y en a qui sont originaires d’afrique. Sans intelligence eux aussi?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *