Brésil: Aécio Neves attire Marina Silva avec une lettre inspirée de… Lula

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Governador_A%C3%A9cio_Neves_-_Segunda_C%C3%BApula_dos_Governadores_sobre_o_Clima_Global.jpgLos Angeles, 2009. Avec le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Aécio Neves a toujours eu une posture présidentielle / Wikimedia Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Governador_A%C3%A9cio_Neves_-_Segunda_C%C3%BApula_dos_Governadores_sobre_o_Clima_Global.jpg

Los Angeles, 2009. Avec le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Aécio Neves a toujours eu une posture présidentielle / Wikimedia Commons

La droite libérale n’a jamais été aussi proche du pouvoir depuis la fin de la présidence de Fernando Herinque Cardoso. Avec le soutient officiel de Marina Silva, la candidature d’Aécio Neves à la présidence du pays gagne une nouvelle substance progressiste. Les libéraux se préparent à s’installer à Brasília. Le Brésil n’a jamais été aussi idéologiquement polarisé depuis la fin de la dictature militaire.

La « Nouvelle politique » attendra

Marina Silva a fait son choix. Celui du suicide politique, comme je l’avançais ici. Je vous parlais d’un exercice d’équilibriste qui s’imposait à elle dans la mesure où, ce rapprochement clair avec la droite libérale serait assimilé à un reniement de la « Nouvelle politique » dont elle se révendique. Finie donc aussi toute possibilité d’une Troisième voie qu’elle incarnerait.

Marina Silva a expliqué son choix en comparant la lettre ouverte d’ Aécio Neves dans laquelle ce dernier « offre des garanties en direction d’une politique publique plus sociale, écologique et moins sécuritaire », à la fameuse lettre de Lula da Silva publiée avant l’élection de ce dernier en 2002.

Quand Aécio Neves s’inspire de Lula

En effet, dans une lettre ouverte au peuple – la Carta ao povo brasileiro [PDF en portugais] – Lula da Silva avait pratiquement signé un pacte national dans l’objectif de « calmer les marchés », de « rassurer les patrons » ainsi que les classes les plus pauvres.

Par cette explication aussi déroutante que malhonnête, il faut le dire, non seulement Marina Silva confisque l’héritage politique de Lula da Silva, mais (et surtout) elle réhabilite d’une certaine façon Aécio Neves auprès des brésiliens dont le vote est traditionnellement plus progressiste.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:A%C3%A9cio_Neves_e_a_filha_Gabriela.jpg

Aécio Neves en compagnie de sa fille Gabriela / Wikimedia Commons

Aécio Neves s’engage notamment à être plus regardant sur la question de la démarcation des terres indigènes (Lire sur la polémique qui avait emmaillée la Coupe du Monde), à prioriser une réforme agraire (on attend de voir) et à adopter une politique écologique plus progressiste (une necessité pour le Brésil).

Quant à son intention de reduire la majorité pénale, Aécio Neves est resté inflexible.

En somme, elle nous explique que si Lula a dû prouver son « engagement capitaliste » aux patrons et aux marchés, Aécio Neves vient de faire un « compromis social » avec les brésiliens. Le coup est magistralement bien joué.

Finalement, pour Dilma Rousseff et Aécio Neves, les deux candidats originaires de Minas Gerais, et plus proches qu’on ne le suppose, comme le montre ici le journal Estado de São Paulo, la bataille idéologique de cette dernière ligne droite des élections présidentielles se jouera sur des thèmes progressistes.

Quant à Marina Silva, elle vient peut-être d’hypothéquer ses chances de victoire en 2018. Vengeance et de l’opportunisme politique. Un sentiment et une attitude dont l’histoire politique de l’humanité est replète…

_________

P.S: Une branche du mouvement Rede Sustentabilidade créé par Marina Silva a déclaré, samedi dans une note officielle, son intention de se désolidariser de Marina Silva si cette dernière appuyait ouvertement Aécio Neves.

Suivez-moi sur Twitter @sk_serge

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *