Les réseaux sociaux se moquent du pilote fou de João Pessoa

Segundo presidente do Aeroclube da Paraíba, aeronave chegou a voar a 2 metros da praia (Foto: Reprodução/TV Cabo Branco)
Segundo presidente do Aeroclube da Paraíba,aeronave chegou a voar a 2 metros da praia(Foto: Reprodução/TV Cabo Branco)

Segundo presidente do Aeroclube da Paraíba,
aeronave chegou a voar a 2 metros da praia
(Foto: Reprodução/TV Cabo Branco)

L’image est surréaliste, elle fait rire, elle fâche aussi. C’est un évenement car à João Pessoa, petit paradis perdu dans le littoral du Nordeste brésilien (ma ville de résidence depuis six ans), rien ne se passe jamais… mais ça, c’était avant. Avant qu’un pilote décide d’effectuer plusieurs manoeuvres radicales à bord d’un petit avion à seulement deux mètres au dessus de la place.

L’appareil appartient à un avocat de l’Etat du Tocantins. Ce dernier l’avait mis en vente depuis un certain moment. Le propriétaire n’étant pas résident dans l’Etat de Paraíba, il pourrait y avoir quelques difficultés en cas de responsabilisation pénale… Par contre le pilote habite bien  à João Pessoa, selon les dernières informations qui découle de l’enquête menée par la Police Fédérale.

Selon des témoins, le pilote aurait fait un total de quatre aller-retours sur la plage de João Pessoa.

Sur les réseaux sociaux, l’imagination des internautes ne s’arrête plus… on reproduit l’image de l’incident avec Sangoku, le héro d’ Akira Toriyama, passant au dessus des baigneurs, et aussi… l’ E.T de la superproduction de Steven Spielberg survolant les touristes. 1525044_10200564399752014_1441974969_n Si l’image choque, pourquoi ne pas en rire aussi? 1607027_746852475325094_415972864_n

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *