Adeus, ancien régime!

Crédit photo: Revista Píauí
Crédit photo: Revista Píauí

Crédit photo: Revista Píauí

La fin de l’ancien régime au Brésil est annoncée pour 2014 si l’on en croit une photo publié par la Revista Píauí sur son compte Facebook depuis hier soir. On y voit représentée une caricature de la famille Sarney, la « famille royale » du Maranhão, qui s’en va en exile au Píauí: la révolution serait-elle dors et déjà lancée?  

Depuis juin dernier, la force des réseaux sociaux est en marche au Brésil. Les politiques tremblent à l’évocation de ce simple mot: social network. L’avantage avec les nouveaux médias c’est aussi l’hyperinventivité des blogueurs, des community managers et autres développeurs.

L’humour et les réseaux sociaux contre la corruption. Le titre du The Piauí Herald est évidemment une référence au New York Herald Tribune ou même au New York Times dans sa version Web, cela ne pouvait mieux tomber.

Créativité sans limite sur les réseaux sociaux brésiliens depuis l’émergence du nouveau scandale qui frappe la famille de l’ancien président José Sarney, l’oligarque qui tient d’une main de fer l’Etat du Maranhão: cette « Afrique » au coeur du Brésil.

Les indices de pauvrété de cet Etat du Nordeste du Brésil n’ont rien à envier à l’Ethiopie de la famine.

Le scandale a commencé avec un reportage publié par Folha de São Paulo montrant les conditions exécrables des prisons dans le Maranhão, notamment des scènes de décapitation, des bourreaux posant devant leurs trophées… On comprend pourquoi le ministre de la justice préfère la mort aux prisons médiévales de son pays. [VIDEO]

Dans un Etat où l’analphabétisme et la misère atteignent des proportions dégradantes, où la famille Sarney contrôle tous les pouvoirs dans l’ opulence la plus arrogante, de telles images sont simplement inacceptables. Les réseaux multiplient leur impact par mille.

Comme je l’ai dit dans un précédent billet, la famille Sarney représente l’ancien régime dans ce nouveau Brésil démocratique.

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.
Serge

Derniers articles parSerge (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE