Dix bonnes nouvelles pour l’année 2014 au Brésil

http://www.flickr.com/photos/eurritimia/473756847/sizes/m/in/photostream/Un billet de Cent reais, crédit photo: Eurritimia on Flickr
http://www.flickr.com/photos/eurritimia/473756847/sizes/m/in/photostream/

Un billet de Cent reais, crédit photo: Eurritimia on Flickr

Simon D. m’a demandé un papier sur “10 programmes de TF1 pour devenir plus intelligent”, cette tâche étant trop difficile j’essayerai – après les conseils d’une lectrice qui commençait à déprimer à cause du pessimisme de mes articles – de produire une liste de “dix bonnes nouvelles que nous reserve l’année 2014 au Brésil”. Mais n’allez pas croire que ce fut facile, hein.

10. Lula fera campagne pour Dilma, c’est une bonne nouvelle pour moi et pour ceux qui défendent les idées du Parti des travailleurs (travaillistes si vous préferez). Mais c’est également une mauvaise nouvelle pour les adversaires du PT qui ne trouvent toujours pas la bonne formule qui permettrait de remonter le retard dans les sondages: fallait pas tout privatiser dans les années 1990… L’actuelle présidente sera plus que favoris grâce notamment à son programme Mais médicos qui a fait appel aux médecins cubains pour combler un vide dans les villes les plus réculées du pays.

9. La seleção aura un nouveau « nouveau » maillot, je me préparais à écrire une nouvelle Chronique du mondial sur “le plus beau et le moins beau du mondial 2014”, pensant mettre en tête de ma liste “des moins beaux”  l’ex-nouveau maillot de la seleção (voir ci-dessous). Ô gloire, le destin a voulu qu’il y ait une erreur de fabrication qui retira le dit maillot de circulation; il manquait sous l’emblême de la Confederação Brasileira de Futebol (CBF) le nom du pays “Brasil”, obligatoire sur le maillot de la seleção. Encore une bavure de Nike qui produit pour la seleção des maillots tous autant ridicules depuis 2010. Bizarrement, les maillots du Portugal, des USA et de la France produits par le même équipementier sont excellents…

397355

Ma joie risque pourtant d’être de courte durée, le problème n’est peut être pas Nike, mais le styliste qui dessine le modelito pour les brazucas

8. La La Mannschaft à Salvador, les Lions à Natal, la Roja à Recife, pas mal non… Le nordeste brésilien aura le privillège d’accueillir au moins deux grandes selections de football, et moi, je pourrai faire le déplacement en bus pour voir le Cameroun à Natal qui est juste à côté de João Pessoa. Pour Bahia, quartier général des allemands, c’est un peu plus long (11 heures de bus) mais c’est toujours mieux que les foutus aéroports brésiliens… Et puis la Roja, madre mia, sera tout juste à Recife, grácias!!!

Quatrième bonne nouvelle… je cherche… je cherche… Pas facile.

7. Le salaire minimum va augmenter, c’est devenu une tradition depuis que Lula est arrivé au pouvoir. Les constantes révisions du salaire minimum ont largement contribué à reduire la pauvreté au Brésil contribuant ainsi à créer une classe des consommateurs qui maintiennentt l’économie brésilienne réchauffée. C’est du fordisme, me diriez-vous: les travailleurs gagnent un peu plus et dépensent tout dans les produits qu’ils produisent, oui! Mais au moins le petit peuple ne va pas mandier. S’il est aujoud’hui à 678 reais, on prévoit qu’il évolue jusqu’à 722 reais, soit à peu près 400 dollars. Pfff!!!

crédit photo: Marco / Zak on flickr

crédit photo: Marco / Zak on flickr

6. Vivement ces double Airbags , les brésiliens ont deux passions: l’une est plus connue, c’est bien entendu le football; l’autre est moins évidente à imaginer, il s’agit de la voiture. il faut aussi y voir la raison d’autant de bons pilotes de F1 made in Brazil (Airton Senna, Nelson Piquet, Felipe Massa ou Rubens Barrichello). Pour la seule ville de São Paulo par exemple, on compte sept millions de véhicules pour onze millions d’habitants, pas très écolo, je sais, mas uma paixão é uma paixão… N’empêche, le gouvernement vient de décider qu’à partir du 1er. janvier, toutes les voitures fabriquées au Brésil devront être équipées d’un double airbag. On prévoit pour l’an prochain une diminution de 20 000 morts dans les accidents de route.

5. Au moins cinquante congolais de la première et deuxième promotion d’un programme de coopération sud-sud entre le Brésil et la RD Congo termineront leurs études dans plusieurs universités brésiliens. J’en ai parlé à plusieurs réprises sur ce blog, racontant leurs histoires, leurs douleurs et leurs conquêtes… Des médecins, des ingénieurs, des journalistes, des architectes, etc. Au gouvernement congolais d’en profiter maintenant…

thumb_1345146466wC1e0EcTkr4. Uma noite não é nada [ce n’est rien qu’une nuit]est un film brésilien qui promet d’être choquant et passionant car il aborde le thème d’une relation amoureuse entre un professor qui a passé la soixantaine et une adolescente atteinte du sida… Rien que pour le courage du réalisateur dans le choix du sujet je ne manquerai pas de voir ce film qui promet. On estime à 39 000 le nombre de personnes atteintes du virus dans tout le pays.

3. Nouveau statut pour les étrangers? Tu ne travailleras pas, tu ne parleras pas de politique brésilienne, tu ne seras pas impliqué dans un acte de désordre public… autant de règles qui régissent le sejour des étrangers au Brésil, il faut savoir qu’elles datent de l’époque de la dictature militaire. En élaborant la nouvelle Constitution de 1988, les élus ont oublié de réformer le Estatuto do estrangeiro qui demeure autoritaire et contre-productif. Un nouveau texte [ la loi 5655/09] circule au congrès depuis 2013, on espère qu’il passe enfin et facilite la vie des étrangers au Brésil, notamment en ce qui concerne l’énorme bureaucratie brésilienne… le fameux custo Brasil (voir ici également, en portugais).

2. Docteur Laurie arrive, c’est effectivement une excellente nouvelle: un médecin très connu dans le milieu des cinéphiles et des « sériephiles » passera quelques semaines au Brésil afin de présenter son nouvel album, « Didn’t It Rain ». L’acteur-musicien Hugh Laurie qui est à l’affiche de Dr House effectuera une tournée effectuera une tournée dans quatre villes dont São Paulo et Curitiba… On espère qu’il amènera sa canne

581286_10152007957717368_1939370645_n

1. Miracles chez Charlyne, j’ai donc gardé le meilleur pour la fin. Il s’agit de quelque chose d’assez simple, mais quand même. Trois miracles sont sur le point de se réaliser dans la vie de Charlyne, une grande amie… Son fils de deux ans ira à l’école pour la première fois (boa sorte Thiaginho!). Elle s’inscrira dans une académie de gym pour perdre du poids et “ça c’est un vrai miracle”, dit-elle. Par ailleurs, elle espère finir l’année 2014 en beauté surtout si sa fille qui vient de naitre commence à marcher…

Pourquoi chercher des miracles ailleurs, si on les trouve chez soi?

Vanessa da Mata, Boa sorte

Bonne fête de Noël à tous et bonne année, pour de nouvelles histoires… 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

6 Commentaires

  1. Tu as su relevé ce Challenge avec Succès.Cet Ordre Chronologique de Classement est assez Original(tu as commençé par la dixième et fini par la Première Bonne Nouvelle de l’Année 2014 au lieu de faire l’inverse).Qui y a t’il de mieux que de terminer l’Année 2013 avec cette Touche de Positivisme à la Brésilienne que j’admire tant au Brésil,le Pays de la Samba.Obrigada Serge…

  2. Incrível ler tudo que escreves, também numa gama de situações fostes muito perspicaz, pois englobasse fatos da vida de toda diversidade que vive no Brasil. Sempre me impressiona. Agora, ver os « meus comentários », foi de longe uma doce surpresa, pois sinto-me lisonjeada de ter sido escolhida para representar o cotidiano das pessoas na expectativa para 2014. Obrigada!!! Votos de sucesso sempre!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *