Elle chante aussi, Soledad Villamil

http://www.flickr.com/photos/pablodavidflores/4596239503/sizes/m/in/photostream/Soledad Villamil, crédit photo: pablodf/Flickr.

 

http://www.flickr.com/photos/pablodavidflores/4596239503/sizes/m/in/photostream/

Soledad Villamil (crédit photo: pablodf/Flickr)

La belle Soledad Villamil conserve toute sa splendeur, sa classe, une beauté qui n’appartient qu’aux argentines. Elle était très belle dans cette robe bleue [estampée de jaune] coupée un peu au dessus des genoux comme une de ces tenues traditionnelles que portaient les chinoises aux début des années 1940, juste, mais pas du tout vulgaire… juste la classe. Et elle ouvrait l’émission de sur la chaîne de télévision Globo à l’occasion de la promotion de son nouvel album Canción de viaje, le troisième.

Son meilleur rôle au cinéma pour moi demeure El secreto de sus ojos (Dans tes yeux, en France) aux côtés de l’énormissime Ricardo Darín avec lequel « elle aime travailler »… Ses yeux d’ailleurs sont un phénomène de la nature, transparents et bleus sous d’épais sourcils noirs touchant ses longs cheveux noirs qui tombent sur les bords du visage… Quelle grâce!

Elle risque quelques mots portugais et curieusement, sa voix devient subitement très roque – il faudrait étudier cela en linguistique).

Elle se considère une actrice de théâtre puisque c’est là qu’elle débuta sa carrière artistique. Elle est en gros une actrice qui chante, ce qui veut sûrement dire qu’on la préférera toujours dans nos petits écrans plutôt que derrière un micro… mais qu’importe, Soledad c’est Soledad.

Elle raconte une anecdote du tournage de El secreto de sus ojos durant lequel l’acteur espagnol Javier Godino dévoile ses parties intimes sans que cela ne soit inscrit dans le scénario, une scène déconcertante reprise tout de même dans le montage final, mais qui sur le coup fit rire tous les acteurs… sacrée surprise de la part de cet acteur espagnol surmotivé ; C’est aussi grâce à cette scène que le film de Juan José Campanella a été oscarisé.

Soledad donnera un concert le 09 et le 10 novembre au Festival Tango Brasil à Rio de Janeiro puis le 13 à Porto Alegre.

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

5 Commentaires

  1. Bon, je t’avais déjà dit que j’avais découvert ce film « Dans tes yeux » grâce à toi!
    Qu’elle chante et qu’elle joue… rien à redire c’est de la grande class!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *