Elections au Brésil: qui pour battre Dilma?

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Dilma_e_Lula_no_PAC.jpg

Dilma e Lula durante cerimônia de lançamento do PAC da Habitação – crédit photo : Fabio Rodrigues Pozzebom/ABr on Wikimedia Commons CC

On avance, lentement mais sûrement. En novembre prochain, les Brésiliens seront appelés aux urnes pour choisir leur nouveau président, qui pourrait ne pas être si nouveau que ça. Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance des quatre favoris à l’élection présidentielle de 2014. 

Dilma Rousseff, l’héritière émancipée

Dona Dilma est une femme forte, personne n’en doute. Son passé dans la lutte contre la dictature militaire la place au-delà de tout soupçon. Même si actuellement elle se fait ballotter par la crise mondiale, notamment par les oscillations du dollar (dont le prix ne cesse de monter depuis 5 mois). Ben Bernanke donne des sueurs froides au Palácio do Planalto à Brasília, et cela pourrait bien avoir des conséquences en 2014.

source: Estadão

Source : Estadão

Mais une éventuelle défaite de Dilma Rousseff en 2014 ne saurait être pronostiquée par aucun devin, car si la présidente est loin de faire LE mandat rêvé, ses adversaires n’ont pas le charisme suffisant pour lui faire opposition. Oui, au Brésil la politique fonctionne encore sur la base du charisme. Cela me rappelle assez la situation de frau Merkel en Allemagne.

En outre, les “manifestations de juin” (lire ici) ont révélé un clivage social non négligeable.

Malgré des vents contraires, Dilma est la favorite de l’élection avec ou sans l’appui de Lula de moins en moins visible sur la scène médiatique, ce qui n’est pas plus mal, à mon avis.

Aécio Neves, synthèse du passé et du futur?

Aécio_Neves

Aécio Neves

Passé? Comment cela? Simplement parce qu’Aécio Neves est le neveu et l’héritier politique d’un président brésilien qui n’aura jamais dirigé parce que décédé un mois avant le début de son mandat. Tancredo Neves était un typique mineiro¹, modéré, négociateur et conciliateur. C’est à lui que furent confiées les clés du pays après la dictature. Il devint le premier président de la nouvelle démocratie brésilienne, même s’il ne fut pas élu par le peuple, mais bien par le Congrès.

À cette époque, une vague de manifestations s’éleva dans le pays, As direitas já² fut le slogan d’une ère où la population affirmait désormais son droit à la participation politique.

Malade, Tancredo Neves qui était reconnu comme l’homme du consensus ne lutta pas longtemps. La légende raconte qu’il défia les dieux juste après son élection, ceux-ci ne lui laissèrent guère le temps de gouverner… Après sa mort, c’est José Sarney, un vieil oligarque du Maranhão qui devint président.

Deux choses pourraient toutefois éviter que Aécio Neves se rende au rendez-vous de l’histoire : son style de vie, plutôt play-boy et les “faucons” de son parti, le PSDB (social-démocrate) comme José Serra, ancien gouverneur de São Paulo.

Plusieurs fois, le jeune politicien Aécio Neves a été impliqué dans des “affaires”, comme cette nuit où il fut arrêté à Rio de Janeiro au volant de sa voiture alors qu’il n’avait pas de permis de conduire.

Il y a aussi l’historique récent de son parti, qui est aussi celui de l’ancien président Fernando Henrique Cardoso (très connu à Paris, surtout dans les milieux académiques), ce dernier lança les privatisations des années 1990 sous l’égide des institutions de Breton Woods – le fameux consensus de Washington. Une pilule plutôt amère que les Brésiliens ne lui pardonnent pas.

Eduardo Campos, l’indécis… 

Eduardo_Campos_in_Brasilia_in_2010

Eduardo Campos in Brasilia, 2010

Lors des élections municipales de 2012, il est apparu comme le principal adversaire éventuel de Dilma Rousseff parce que son parti domine désormais le Nordeste du pays, fief électoral de Lula da Silva, et donc du Parti des travailleurs (PT).

A São Paulo, c’est Fernando Haddad – proche de Dilma – qui l’emporta, mais à Campinas, la deuxième ville la plus importante de l’Etat de São Paulo, c’est un proche de Eduardo Campos qui fut élu maire avec l’aide de Aécio Neves. Tiens donc!

Certains analystes y ont vu une future alliance entre les deux politiciens contre Dilma Rousseff, d’autant qu’au Brésil, on ne peut gouverner sans une large coalition autour du président.

Néanmoins, à l’heure actuelle personne ne peut dire quel sera le choix de Campos, gouverneur du riche Etat de Pernambuco. Une alliance à gauche est possible, celle à droite également. Le présidentialisme de coalition au Brésil est un véritable Frankenstein politique. Tout est donc possible. La situation la plus convenable pour Eduardo Campos serait de s’allier à Dilma en attendant 2018 pour concourir librement face à un Aécio Neves affaibli et saboté par son parti.

Marina Silva, écolo et évangélique

Il est préférable pour un pays d’avoir une mauvaise élite que de ne pas en avoir du tout”, cette phrase fut prononcée par Marina Silva en 2008 alors qu’elle était encore sénatrice. C’était aussi avant qu’elle ne soit ministre de l’Environnement sous Lula.

http://www.flickr.com/photos/redebrasilatual/4923717712/sizes/m/in/photostream/

photo by redebrasilatual on Flickr.com CC

Quelques temps après, elle quittait le PT pour concourir à l’élection présidentielle de 2011 où elle s’imposa comme une alternative politique et sociétale. Mais quelle alternative?

Cette autodidacte très respectée par les médias et jouissant d’une évidente sympathie de la population, a un agenda politique écologique très clair. Elle prône un “capitalisme vert”, “capitalisme écolo”, soit une vision plutôt moderne et responsable.

Pourtant, à côté de cette tendance moderne, elle, Marina Silva est aussi le porte- étendard des évangéliques, d’où l’emploi d’un certain discours conservateur contre le mariage homosexuel ou la dépénalisation des drogues légères.

 

¹ Habitant de l’Etat de Minas Gerais, au Sudeste brésilien. Ils sont connus pour le sens de la négociation et du compromis.

² Série de manifestations dans les années 1980, décennie fatale pour le régime des militaires, revendiquant l’adoption d’élections universelles, notamment pour celle du président de la République. Les négociations entre les élites militaires et démocratiques décidèrent l’organisation d’élections indirectes.

 

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.

13 Commentaires

  1. Vraiment intéressant ton billet. Je connaissais un peu Eduardo Campos, mais pas les deux autres personnalités. Penses-tu qu’une autre personnalité autre que celles-ci peut encore émerger ? Après tout, les élections auront lieu dans plus d’un an…

    1. Mylène, d’où connaissais-tu Eduardo Campos, tu me surprends. Bon, à vrai dire, il n’y a pas vraiment de surprise, sinon que le PSDB pourrait tout faire pour empecher une candidature de Aécio Neves au profil d’un vieux faucond qui n’aura pas des chances de battre Dilma. On ne comprend pas très bien la tactique de ce parti d’ailleurs. Ah, l’actuel vice-président Michel Temer est un personnage à suivre, leader du parti PMDB, c’est le grand allié de Dilma au congrès. Mais une alliance entre la présidente et Eduardo Campos pourrait forcer un retournement de situation, d’autant plus que par le passé, PMDB et PSDB ont été allié (1992-2002)

  2. Mais… mais… Serge… c’est quoi cette photo de Dilma où elle n’est même pas vêtue de rouge!!!

    Intéressante figure que cette Marina Silva. Cela ne me semble pas contradictoire de prôner un capitalisme écolo et d’être en parallèle plutôt conservateur sur le plan des moeurs et des questions sociétales. Cela m’étonne qu’en Europe les partis écolos soient toujours « à gauche ». Cela ne devrait pas forcément être le cas, a priori. L’écologie proprement dite (protection de l’environnement) devrait transcender les clivages droite/gauche, à plus forte raison sur les questions de société (famille, mariage gay, etc). Donc c’est intéressant qu’une personnalité comme Marina Silva émerge, et c’est encore mieux qu’elle soit respectée par les médias.

    J’ai une bonne image de Mme Rousseff et j’espère qu’elle continuera à faire du bon boulot pour le Brésil. La démocratie brésilienne me semble être en très bonne voie. Tu as entendu que Dilma vient d’annuler une rencontre avec Obama à cause de l’affaire Snowden?

    1. Oui, interessante remarque sur l’écologie et le clivage droite/gauche. Marina est arrivée troisième en 2011. Et pour le cas Snowden elle n’avait qu’à le faire vu que dans les médias brésiliens on lui reprochait d’être « faible » face à l’impérialisme américain, chose que Lula n’aurait pas laissé passée.
      Pour revenir à cet article, monsieur Eduardo Campos doit annoncer mercredi qu’il sera candidat aux élections présidentielles 2014

      P.S: pour la photo c’était avant qu’elle ne soit présidente 🙂

  3. Bom dia, Eu espero que os brasileiro façam uma boa escolha do Presidente do nosso pays.
    A minha grande preocupação são as drogas, tais como o craque principalmente, é uma droga que faz a pessoa ficar loco e muito violento, a pessoa que usa essa droga, que é tão barata! e facil de encontrar, estão assassinando muitas pessoas sobre o efeito do craque. E a questão da arma até uma criança posede uma arma. A droga está acabando com muitas vidas. E a liberação de drogas leve seria um assunto também importante de se comentar. Há um probléma muito grave que se passa em todo o Brasil atualmente, é a violencia, que aumentou desde a liberação da arma. A pena de morte seria um assunto muito importante a pensar a istaurar no Brasil, este é um assunto que deve ser tratado com todo analise, a constituição brasileira em termo de segirança nacional, merece, e deve mudar, o governo brasileiro tem que adotar essas responsabilidades vis a vis a sua população.

  4. Eduardo campos victime d’un accident d’avion, un drone qui paradait par là …
    La candidate verte semble être vraisemblablement la seule à pouvoir orienter la Green relovution en cours dans le monde 😉

    Bonnes journées à vous.
    Patchamama.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *