Olivier Teboul: « réponds-moi si tu peux »

Olivier Teboul, le blogueur français qui a tout commencé
Olivier Teboul, le blogueur français qui a tout commencé

Olivier Teboul, le blogueur français qui a tout commencé

Pendant mon séjour à Dakar, la vie continuait son court au Brésil et c’est peu de le dire. Un petit jeu est à la mode de ce côté de l’Atlantique; des blogueurs expatriés font des « petites » listes sur certaines curiosités relatives à leurs pays d’acceuil. Tout a commencé avec un français de Belo Horizonte (capitale de Minas Gerais) qui a sécoué la toile avec ses « 65 curiosités brésiliennes ».

L’article a eu l’effet d’une bombe étant donnée sa répercussion sur les réseaux sociaux et les médias de l’Etat de Minas Gerais, certains grands médias nationaux ont aussi relayé l’affaire. Le blogueur français, Olivier Teboul commence fort sa liste: « au Brésil l’année commence après le carnaval (en Mars) ». Et plus loin : « Ici au Bresil les couples s’assoient côte à côte dans les restaurants, dans les bars, comme s’ils étaient dans une voiture ».

Olivier n’en finit pas de provoquer, il a envie de se faire lyncher ce gaulois: « Ici au Brésil la nourriture salée est trop salée, les aliments sucrés sont très sucrés. Et même la nourriture en soit est de trop en fait ». Et d’ailleurs, « cette nourriture c’est le riz, le haricot et n’importe quoi pour acompagner ».

Quelques semaines après António Souza Neto (blogueur brésilien) décide de lui rendre la monnaie de sa pièce en élaborant une liste tout aussi provocatrice avec « Ses 66 curiosités sur la France ». Il sait de quoi il parle puisqu’il a vécu pendant 3 ans dans l’héxagone. Avez-vous remarqué? 66 et non 65 comme Olivier. António a l’intention d’être plus coriace que son homologue français.

Le brésilien veut tout d’abord corriger une injustice faite aux français: « Ce n’est pas vrai que les français ne prennent jamais une douche. Ils en prennent, mais jamais plus d’une fois par jour, même quand c’est l’été pendant la canicule ». Ensuite, il attaque, pour le plaisir; « En France les gens ne brossent pas les dents après les répas, et ils fument trop. C’est pourquoi à 40 ans leurs dents sont déjà abimées ». Et pourquoi pas une léçon d’hygiène: « Les gens s’habillent bien en France, mais ils utilisent le même vêtement 10 fois sans le laver. Parfois c’est une même chemise durant toute la semaine ».

Vous connaissez le problème de la violence au Brésil? selon António la France n’est pas mieux en la matière: « en France il n’ y a pas de violence à mains armées comme au Brésil, mais il y a trop de violences gratuites et des bagarres dans les bars ».

Vendredi, à ma grande surprise, une amie m’envoie le lien d’un autre blog où une brésilienne exilée en Irlande a élaboré sa « petite liste des curiosités irlandaises ». Elle aussi est assez amusante. Elle raconte par exemple « qu’en Irlande on boit trop. Beaucoup trop. Toutes les raisons sont bonnes pour boire: baptême, mariage, deuil… ». Elle termine sa liste avec une touche d’humour: « ici il y a un groupe de magasins Pitmark; pour rentrer en Irlande ils ont dû changer de nom. Le nom choisit? Penneys. Dévinez comment les brésiliens le prononcent ».

Les stats

Enfin, il faut reconnaitre que le truc marche plus que bien puisque Olivier a eu sur cet article plus de 600 commentaires et des milliers de likes sur facebook. La réponse d’ António n’a rien a lui envier vu qu’elle a récolté 260 commentaires. On m’a même informé que c’est la mode actuellement de faire ce type d’article anthropologique (ethnologique); le troisième blog cité plus haut a eu plus de 150 commentaires; vous voyez le tableau? Ils battent les records d’un certain Ngimbis

Bon, j’ai décidé de m’essayer à ce « petit » jeu sauf que je ferai ma liste des « curiosités sur la politique bréslienne ». Rassurez-vous, je ne ferai pas une liste de 60. Vamos lá?

  1. Ici au Brésil, tous les politiciens sont des docteurs. Du moins, c’est comme ça qu’ils s’appellent entre eux.
  2. Ici au Brésil, tous les partis politiques sont de gauche; la droite a peur de dire qu’elle est de droite.
  3. Au Brésil, les noirs votent toujours pour les blancs et ils réclament que la société est raciste.
  4. Au Brésil, spécialement à São Paulo, un clone a obtenu plus de voix aux élections législatives qu’un candidat à la présidence.
  5. ici au Brésil, les politiciens « font la cour » à Yoani Sánchez comme si elle était Margareth Thatcher en personne: réception au parlement, meeting… bref, la totale.
  6. Ici au Brésil, la droite – qui se veut de gauche – dit: « votez pour nous parce qu’on peut faire mieux que Lula, il est meilleur que nous mais son parti a trop gagné ».
  7. Ici au Brésil, les sondages révèlent que 80 % des brésiliens croient que leur pays est raciste mais chacun des interviewés affirme ne pas être raciste.
  8. Ici au Brésil, Fernando Collor a été élu président parce qu’il était beau et ressemblait à George Clooney.
  9. Au Brésil, certains politiciens sont des colonels mais ce ne sont pas des militaires.
  10. Ici au Brésil, les étrangers ne peuvent pas parler de politique. Et c’est une démocratie.

Ouf, j’en ai marre et je suis à court d’idées. Bon, faites une liste de chez vous aussi si cela vous amuse.

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.
Serge

Derniers articles parSerge (voir tous)

11 Commentaires

  1. Ah ah, ce billet est à la fois drôle et intéressant. J’aime bien le principe de la liste, car il oblige à synthétiser et en même temps à trouver beaucoup de faits et d’idées. De là à en faire une, hum… 66 curiosités, ok, mais sont-elles toutes pertinentes ? Je vais essayer de traduire pour vérifier.

    1. je n’ai pas pu faire une liste plus longue, du coups je me demande comment ceux là y sont arrivés. La plus part est pertinente Mylène, mais on reste dans les clichés… même si c’est drole. Je voudrai d’ailleurs l’avis de Limoune

  2. Je pense que si tout le monde pouvait dire les réalités de là où il se trouve, la lumière pourra toucher les zones que les gens cachent par leur hypocrisie. Pour mon cas ici en Ukraine, c’est vraiment dommage et à la fois marrant quand j’observe le parlement Ukrainien.  » Le parlement Ukrainien est le reflet d’une compétition d’UCF sauf que là, les combattants sont en cravate. » les représentants du peuple les représentent vraiment valablement là au parlement vu que les ukrainien de nature sont trop violents. Des véritables coups à casser la mâchoire se donnent là-bas. Pouff comme c’est drôle et à la fois désolant leur comportant. Et à ces députés se joint le célèbre champion du monde en boxe poids lourd vitali klitschko mais qui se comporte de manière exemplaire et que personne n’ose approcher. Avant de prendre ses fonctions de député, le champion du monde en boxe aurait averti ses futurs collègues en disant que quiconque oserait l’insérer dans leurs bêtises aura sa part car il n’hésiterait pas à se défendre. Lol… j’aimerai bien voir un député victime d’une gauche de Vitali.
    http://www.youtube.com/watch?v=KWTLuVa37cg

  3. Moué. Énoncer son avis ou son dégoût personnel comme une vérité générale sur un pays, ça me dérange. En tout cas, il a réussi à générer du clic le bonhomme. Et même si Antonio fait dans le cliché aussi, ça a le mérite de renvoyer à Docteur Teboul (la mention dr fonctionne aussi avec les bloggueurs?) le caractère non fondé de sa liste. Merci d’avoir parlé de cette affaire. Merci pour ta liste Dr.

    1. c’est vrai Limoune, tout à fait d’accord avec toi. Même si Antonio s’en defend, il entend bien critiquer les conclusions atives de DR. Olivier.
      tu as dû remarqué que ma liste est avant tout politique

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE