Oscars 2013, Rachel Mwanza y était

Cette année la cérémonie des Oscars a eu un goût particulier pour moi, et j’ose croire que pour tout un peuple. Des ténèbres des rues kinoises où elle fut obligée de vivre une comme un animal – puisque c’est la triste réalité des rues de mon pays – à la lumière des projecteurs hollywoodiens, Rachel Mwanza a représenté le peuple congolais aux Etats-Unis.

Elle qui n’a rien réçu de son pays lui rend tellement maintenant.

Courageuse déjà pour avoir partagé l’histoire de sa vie avec des millions des gens inconnus, elle puise au fond d’elle-même la tristesse de ses souvenirs pour interpréter une adolescente qui est obligée de tuer pour survivre… Rachel Mwanza est le symbole d’un peuple qui peut se relever; elle montre que le renouveau du Congo est possible.

imagesNous avons tous perdu des êtres aimés dans cette guerre du Congo, au point d’apprendre  l’indifférence face à la douleur des autres… A Kinshasa, je les voyais ces enfants de la rue; sincèrement, je les évitais. Par peur, méfiance, crainte… nombreux d’entre vous ont peut-être ressenti la même chose à la vue de ces enfants qui squattent nos rues – les Shégués.

Cependant, grâce au film War WitchRebelle -, nos regards changeront, j’ose encore le croire… puisque Rachel nous redonne espoir.

Même si les médias brésiliens ont « boudé » la star – elle n’avait aucune importance journalistique par ici – sa grandeur n’en est pas réduite pour autant.

Rachel Mwanza a déjà côtoyé des icônes internationales tel que Jake Gyllenhaal qui lui a remit l’Ours d’argent en 2012. Peu importe si elle trouvera un autre rôle dans le futur, la carrière d’actrice n’est pas facile; elle a déjà accompli l’impossible et mon coeur s’en réjouit.

War Witch n’a pas gagné non plus perdant face au film de Haneke, mais l’important n’est-ce pas de participer?

Ce soir tous les sans-abris étaient aux Oscars

Je rend donc hommage à cette grande congolaise qu’est Rachel Mwanza. Merci!

The following two tabs change content below.
Serge
Serge Katembera est congolais, diplomé en journalisme. Doctorant et chercheur en Sociologie des Nouveaux Médias à l'Université Fédérale de Paraíba au Brésil. Il est l'auteur d'articles publiés dans des révues académiques brésiliennes et internationales.
Serge

Derniers articles parSerge (voir tous)

17 Commentaires

  1. Vous ne pouvez pas imaginer combien je suis fière de Rachel MWANZA. Elle nous fait relire la parole de Dieu qui dit dans 1Samuel2:8″De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l’indigent, Pour les faire asseoir avec les grands. Et il leur donne en partage un trône de gloire; Car à l’Eternel sont les colonnes de la terre, Et c’est sur elles qu’il a posé le monde » et le Psaumes 113:7-8 « 7 De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l’indigent,
    8 Pour les faire asseoir avec les grands, Avec les grands de son peuple. » Nous rendons grâce a Dieu pour Rachel,bénis soit ceux qui auront compris le message que le bon Dieu a voulu nous transmettre a travers la grande Rachel. Elle vraiment grande cette Rachel car elle n’en veut pas à ses parents divorcés, ni aux autorité de son pays pour leurs irresponsabilités… Merci « LA GRANDE », merci, merci, merci,je m’incline.

  2. Serge, Rachel m’a redonné l’espoir de vivre sur terre car il ne suffit pas d’être diplomé ou docteur pour s’y mettre devant le Grand. Beaucoup ont parlé de la plus jeune artiste de 6 ans d’âge qui a participé aux Oscars mais ils ont publié que Il y’avait un Alphabète qui participé aussi d’un Oscar où s’y trouve plusieurs intelectuels. Elle a redonné l’espoir à tout les Shuegués de la Ville de Kinshasa et nous a donné une leçon car comme tu le dis nous fuiyons de fois ces enfants de la rue quand on etait a KInshasa par faute de connaissance Et cette fille vient changer tout mon point de vue.

  3. Serge elle a représenté toute l’Afrique, et les « nanga boko » du Cameroun aussi. Bravo à Rachel Mwanza pour son courage. Après l’ours d’argent, je pense qu’elle aura l’oscar avec ce talent qui la caractérise tant.
    Bel article Serge…

  4. Nangaboko, shégués ou colombiens et tous ce quewe l´on voudra, il sommeille du talent au fond de chacun de ces petits êtres. Apprenons à voir l´humain qui est en eux. Ils ne l´ont pas voulu, c´est la société qui a fait d´eux ce qu´ils sont.

  5. Bravo RACHEL,c’est une fierté pour le Congo notre pays,va cours et emporte,tel est mon souhait,cela materialisera les paroles d’HOLLANDE à Dakar: »L’Afrique est un continent d’avenir ».Tu comprends bien la misère de ton peuple etb tu sais l’exprimer devant un public sans gene,FELICITATION

  6. Je suis fier de la jeune Rachelle Mwanza qui malgres l’evenement ou elle se retrouve; elle n’a pas manque a montrer a tout le monde d’ou elle vient. elle a un bon esprit et ma priere est que Dieu lui ouvre beaucoups de portes dans sa vie.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE